Norme internationale
ISO 20044:2022
Mesurage de la radioactivité dans l'environnement — Air: particules d'aérosol — Méthode d’essai utilisant l’échantillonnage par un média filtrant
Numéro de référence
ISO 20044:2022
Edition 1
2022-12
Norme internationale
Prévisualiser
ISO 20044:2022
73960
Publiée (Edition 1, 2022)

ISO 20044:2022

ISO 20044:2022
73960
Langue
Format
CHF 173
Convertir les francs suisses (CHF) dans une autre devise

Résumé

Le présent document fournit des recommandations pour:

    le processus de prélèvement d’échantillons des particules d’aérosols dans l’air au moyen d’un média filtrant. Le présent document prend en compte le comportement spécifique des particules d’aérosols dans l’air ambiant (Annexe B);

    deux méthodes de procédures d’échantillonnage avec mesurage simultané ou ultérieur:

    la détermination de l’activité volumique des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air en connaissant l’activité déposée dans le filtre;

    l’utilisation opérationnelle des dispositifs de surveillance continue de l’air utilisés pour les mesurages en temps réel.

L’activité volumique est exprimée en becquerels par mètre cube (Bq∙m−3).

Le présent document décrit la méthode d’essai pour déterminer les activités volumiques des radionucléides liés à des particules d’aérosols après un échantillonnage de l’air à travers un média filtrant conçu pour piéger les particules d’aérosols. La méthode peut être utilisée pour tout type d’étude ou de contrôle de l’environnement.

La méthode d’essai est utilisée dans le cadre d’un système de management de l’assurance qualité (ISO/IEC 17025[2]).

Le présent document ne traite pas des détails des techniques d’essai de mesurage (spectroscopie gamma, comptage global alpha et bêta, scintillation liquide, spectrométrie alpha) utilisées pour déterminer l’activité déposée sur le filtre, qui sont soit basées sur des normes existantes, soit sur des méthodes internes développées par le laboratoire chargé de ces mesurages. En outre, le présent document ne couvre pas la variabilité des tailles de particules d’aérosols en fonction de la composition de la poussière contenue dans l’air ambiant[3][4]. Le présent document ne traite pas de l’échantillonnage des radionucléides liés à des particules d’aérosols dans l’air des effluents des installations nucléaires [voir ISO 2889:2021][5].

Les procédures décrites ci-après facilitent l’échantillonnage des radionucléides liés aux aérosols. Elles sont considérées comme conformes aux exigences nationales et internationales relatives aux normes de sécurité des programmes de surveillance de l’AIEA[6].

Il est nécessaire de documenter les caractéristiques de l’emplacement d’échantillonnage (coordonnées, type de végétation, obstacles) avant de commencer la surveillance. Les lignes directrices de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) comprennent les critères pour des mesurages représentatifs de la température, de la vitesse et de la direction du vent, de l’humidité et des précipitations pour toutes les stations météorologiques du monde[7].

Informations générales

  •  : Publiée
     : 2022-12
    : Norme internationale publiée [60.60]
  •  : 1
     : 47
  • ISO/TC 85/SC 2
    17.240  13.040.01 
  • RSS mises à jour

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)